Comment valoriser ses déchets alimentaires ? - blog.takagreen
618
post-template-default,single,single-post,postid-618,single-format-standard,bridge-core-2.7.0,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-25.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-102

Comment valoriser ses déchets alimentaires ?

Collectivités, restaurants, hôtels, distributeurs…Valorisez-vous l’ensemble de vos déchets alimentaires ? 

On ne vous apprend rien, mais trier et valoriser ses déchets alimentaires est un excellent moyen de réduire son impact environnemental au quotidien. 

Si vous ne le saviez pas, depuis le 1er Janvier 2017, toute activité à l’origine d’une production de plus de 10 tonnes de biodéchets par an, a l’obligation d’installer un système de gestion. Une loi qui s’étendra à tous les producteurs ou détenteurs de biodéchets d’ici 2023. 

Aujourd’hui, de nombreuses solutions existent. De plus, leur aspect préventif permet d’être vigilant sur le nombre de biodéchets produits. Elles permettent donc de limiter le gaspillage alimentaire. 

Encore faut-il trouver la solution la plus adaptée à son activité et ses types de déchets, pour plus d’efficacité ! 

Collecte & valorisation, compost, déshydrateur thermique, déconditionneur… Takagreen vous dit tout sur les solutions qui s’offrent à vous ! 

QUE SONT LES DÉCHETS ALIMENTAIRES ?

Les déchets alimentaires font partie des biodéchets. Plus communément nommés Déchets de Cuisine et de Table; ils regroupent les restes de repas, les déchets de préparations… issus de diverses activités : restaurants, traiteurs, distributeurs, préparateurs… 

A savoir que tout emballage plastique ou contenant n’est pas considéré comme déchets alimentaires. 

QUELLES  SOLUTIONS ?

  • LA COLLECTE

La collecte est la solution idéale si vous n’avez pas la place de valoriser vos déchets sur votre site.

Une fois récoltés, vos déchets sont acheminés vers un centre de valorisation, qui peut utiliser l’une de ces deux techniques : 

– Le compostage : procédé biologique qui permet de convertir les déchets alimentaires en fertilisant de qualité afin de nourrir les sols.

– La méthanisation : fermentation des biodéchets qui va relâcher du biogaz.

L’incinération ou la mise en centre de stockage sont aujourd’hui interdites sauf si vous n’avez pu trouver aucune filière de valorisation par méthanisation ou compostage au sein de votre territoire. 

Si vous souhaitez opter pour cette alternative, Takagreen vous préconise ses partenaires : Mon Petit Seau, Axibio, Restovalor, Vepluche, Hector Le Collector, Les Alchimistes, Oui Compost, Love Your Waste, Bicycompost, La Tricyclerie, Ecovalim et Tryon

A vous de choisir l’entreprise la plus proche pour optimiser les déplacements et ainsi renforcer votre empreinte environnementale. 

  •  LE COMPOST

Si vos locaux vous le permettent, vous pouvez opter pour un compost sur votre site ! Comme expliqué plus haut, le compostage est un très bon moyen de valoriser ses déchets alimentaires. En effet, il reproduit le cycle naturel de la matière et permet d’accélérer son processus de décomposition. 

A la clé ? Un excellent fertilisant que vous pourrez utiliser pour vos espaces verts ou revendre à des agriculteurs, paysagistes ou particuliers. 

Plusieurs de nos partenaires sont spécialisés dans le domaine du compostage : Compost UrbainCompost in situForma CompostMicroterraOrganeo.

  • LE LOMBRICOMPOSTAGE

Une autre technique de compost appelée “lombricompostage” est utilisée pour les déchets alimentaires. Contrairement au compostage végétal, ce sont des vers qui transforment la matière organique en un terreau appelé lombricompost.

Inodore, peu encombrante et aux résultats rapides, cette alternative est idéale pour une installation dans un endroit clos. 

Cette solution vous est proposée par plusieurs de nos partenaires : Happy versCompostory et Moulinot

De plus, si vous êtes à la recherche d’éleveurs d’insectes qui pourront vous accompagner dans la valorisation de tous vos déchets alimentaires, nous vous invitons à contacter ABC Green ou Protifly

  • LE COMPOSTEUR ÉLECTROMÉCANIQUE

Le composteur électromécanique permet de créer du compostage mais de façon électronique. Les déchets alimentaires accumulés sont broyés puis envoyés vers une première chambre de fermentation. Ensuite, ils basculent automatiquement dans la seconde chambre de maturation équipée d’un brassage autonome où ils sont transformés en compost très rapidement. En moyenne, les déchets sont réduits de 90% en 24h. 

Pour une performance optimale, il est important de choisir un composteur électromécanique adapté à la quantité de déchets produits quotidiennement. 

Cette solution peut être installée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, et permet d’obtenir un compost de très bonne qualité, performant, sans nuisible et sans odeur. De plus, elle permet de réaliser des économies sur la collecte et le transport des déchets. 

Pour en savoir plus sur le composteur électromécanique, nous vous invitons à contacter nos partenaires Eco-Digesteur, Bio Tech Environnement et Up Cycle

  • LE DÉSHYDRATEUR THERMIQUE

Le déshydrateur thermique est une solution de traitement et valorisation de déchets qui repose sur le principe de la transformation en matière sèche par déshydratation. Il permet de transformer vos déchets organiques en une poudre sèche et inodore qui sera récoltée par une entreprise spécialisée qui les acheminera ensuite vers un centre de compostage ou de méthanisation. 

Le déshydrateur thermique apparaît donc comme une solution rapide à installer et simple à utiliser qui permet de réduire jusqu’à 80% le volume de vos déchets. Par conséquent, le fait d’avoir moins de volume de déchets vous permet de réaliser des économies sur la collecte. En effet, au lieu d’un passage hebdomadaire, la collecte sera effectuée toutes les 4 à 6 semaines. 

Enfin, les déchets sont chauffés à plus de 70° afin de tuer les bactéries et vous offrir une matière sèche sans odeur qui n’attire pas les nuisibles. Nos partenaires Geb solutionEcogreen et Valwast pourront vous accompagner dans la mise en place de cette alternative. 

  • LE DÉCONDITIONNEUR 

Le déconditionneur permet de séparer les biodéchets, les contenus de leur contenant, sans broyage et sans eau, quels que soient le type d’emballage et la matière organique. 

Ils sont ensuite transformés en bioresource sous la forme d’une soupe organique. Un prétraitement qui permet par ailleurs un meilleur pouvoir méthanogène et un retour au sol vertueux. En effet, cette solution permet une valorisation directe ou indirecte du digestat. 

Découvrez notre partenaire Green Creative avec sa solution clé-en-main Flexidry. De l’étude à la maintenance, ils vous accompagnent dans la mise en place de leur déconditionneur. 

QUELLES SOLUTIONS POUR LES DÉCHETS ORGANIQUES SPÉCIFIQUES ?

  • SURPLUS DE PAIN

Avis à tous les artisans boulangers et restaurateurs ! Vous ne savez pas quoi faire de vos surplus de pain ? Découvrez Crumbler, une solution créée par Expliceat, qui permet de transformer rapidement votre surplus de pain en chapelure afin de pouvoir la réutiliser dans vos recettes. 

  • HUILES USAGÉES

Vous ne savez que faire de vos huiles alimentaires usagées? Découvrez nos partenaires Oleovia et Gecco, qui proposent de venir collecter vos huiles usagées pour ensuite les valoriser et les transformer en biocarburant ou biogaz.