Vers un éclairage économique et responsable - blog.takagreen
546
post-template-default,single,single-post,postid-546,single-format-standard,bridge-core-2.7.0,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-25.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-102

Vers un éclairage économique et responsable

En France, selon l’ADEME,  l’éclairage est l’un des postes les plus énergivores, notamment dans les bureaux, avec 6 TWh par an. 

Il est grand temps de changer nos modes de consommation et d’opter pour des solutions propres, économiques et intelligentes. 

Oui mais lesquelles ? LED, bioluminescence, photoluminescence, éclairage solaire, détecteur de mouvement…de nombreuses alternatives s’offrent à vous ! Des alternatives d’ailleurs obligatoires pour les bâtiments neufs avec la réglementation de 2012. 

Aujourd’hui Takagreen vous propose un article détaillé sur ces différents moyens d’éclairage, sans oublier les aides dont vous pouvez bénéficier. 

La bioluminescence 

Cette solution est le résultat d’une réaction chimique durant laquelle l’énergie chimique d’un organisme vivant (plantes, animaux) est transformée en énergie lumineuse. 

Grâce à cette technologie, nos partenaires WOODLIGHT et GLOWEE, experts dans la bioluminescence, ont pour ambition de rendre les villes plus vertes en proposant des  éclairages esthétiques, durables et recyclables à 100%. 

Son usage est principalement urbain avec pour objectif, sur le long terme, de remplacer définitivement les lampadaires actuels. 

Une technologie également bénéfique pour le bien-être au travail puisqu’elle favorise la relaxation des collaborateurs. Elle peut donc être utilisée pour les salles de repos. 

La photoluminescence 

A la différence de la bioluminescence, la photoluminescence est d’origine minérale. 

En effet, les minéraux sont capables d’absorber la lumière solaire ou artificielle durant un court temps pour, par la suite, la restituer pendant une douzaine d’heures dans l’obscurité. 

ELDOM notre partenaire, spécialiste dans ce domaine,  propose une gamme complète de solutions photoluminescentes, sécurisées, sans énergie et en total respect de l’environnement. 

Cette gamme se caractérise par l’installation de chemin de graviers photoluminescents complètement autonomes qui peuvent restituer de la lumière jusqu’à 12h. 

L’éclairage LED 

Les LED sont connues pour leur faible consommation d’électricité. En effet, les ampoules classiques consomment jusqu’à 6 fois plus d’énergie. La LED, beaucoup moins énergivore, possède une durée de vie plus élevée. Elle apparaît donc comme l’alternative économique et écologique la plus performante pour l’intérieur des bâtiments. 

Passer à l’éclairage LED est l’une des premières actions à réaliser pour réduire considérablement ses factures électriques et inscrire son bâtiment dans une dynamique responsable et durable, d’autant plus si l’on y ajoute des détecteurs de présence qui permettent d’éviter tout gaspillage énergétique. 

Pour en savoir plus , Takagreen recommande son partenaire CHM LED

Les lampadaires solaires 

Pour éclairer ses extérieurs de façon responsable, Takagreen préconise ses partenaires TOHAR, LUM’IN, NOVEA ENERGIES, FONROCHE ECLAIRAGE, qui proposent des lampadaires solaires plus propres, moins chers et intelligents.

Les aides de l’ADEME  

Avis aux PME ! Afin de soutenir vos démarches d’installation d’éclairage éco-responsable, l’ADEME a mis en place plusieures aides : 

  • 50€ remboursés pour chaque point lumineux changés par un module LED intérieur ou extérieur
  • 100 € pour chaque conduit de lumière naturelle 

Ces offres sont éligibles pour toutes les PME, mais ces dernières ne dépasseront pas 80% du montant total des investissements.