blog.takagreen - Guide pratique pour choisir un sapin éco-responsable
59
post-template-default,single,single-post,postid-59,single-format-standard,bridge-core-2.7.0,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-25.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-102

Notre guide pratique pour choisir le sapin éco-responsable pour votre entreprise

Qui dit mois de décembre dit fêtes de fin d’année et … sapin !

Naturel, artificiel, en pot ou « upcycling » : beaucoup d’options s’offrent à vous, encore faut-il choisir la plus responsable pour être en accord avec votre politique RSE.

Si vous aussi en tant qu’entreprise vous êtes friande de cette tradition et que vous ne vous voyez pas passer les fêtes sans cette décoration incontournable, cet article est fait pour vous !

Découvrez à travers ce guide, quel est LE modèle de sapin le plus écologique qui plongera vos collaborateurs dans cette période si magique que sont les fêtes de fin d’années.

LE SAPIN NATUREL

Les sapins naturels sont cultivés spécifiquement pour la période et ne participent pas à la déforestation qui est l’une des causes principales du réchauffement climatique.

Pour minimiser l’impact environnemental dû à leur transport, il faut être vigilant quant à leur provenance : privilégiez des productions locales du Morvan, de la Bourgogne ou de l’Auvergne Rhône Alpes par exemple. Mais comment être sûr de cette production 100% française ? Grâce à des labels comme Fleurs de France ou encore Plante Bleue.

De plus, pour éviter tout emploi de produits phytosanitaires, qui empoisonnent les nappes phréatiques, tournez-vous vers une certification biologique. Des sapins élevés sans pesticides ni produits chimiques. Et pour le choisir français passez par France Sapin Bio, l’une des seule enseigne sur la marché  à proposer des sapins certifiés bio. Un projet lancé en 2013 qui organise des ventes événementielles un peu partout en France via le réseaux Plantes pour Tous.

Une fois les fêtes terminée, l’incontournable question que tout le monde se pose : « Qu’est-ce qu’on fait du sapin ? » Un élément important à ne pas prendre à la légère ! En effet, comme tous les végétaux, le sapin est un puit à carbone : lors de sa pousse, il prélève du carbone dans l’atmosphère et contribue donc à dépolluer notre air. Cependant, la manière dont on recycle son sapin peut avoir un impact considérable. Brûler son sapin ? On a vu beaucoup mieux ! En effet, lorsque l’on brûle son sapin, l’ensemble du CO2 absorbé est directement rejeté dans l’atmosphère… D’un point de vue écologique, la manière la plus responsable reste donc le compostage : le sapin est broyé puis utilisé pour couvrir les sols.

Si votre conscience écologique n’est toujours pas satisfaite, optez pour un sapin en pot en location, qui pourra être replanté  ! Une alternative durable soutenue par l’entreprise française Treezmas qui livre votre sapin et vient le récupérer gratuitement après les fêtes pour le replanter.

Même s’il existe des alternatives plus responsables que le sapin naturel, il reste toujours plus écologique que le sapin artificiel…

LE SAPIN ARTIFICIEL

Si vous pensez que la sapin artificiel est durable et responsable vous vous trompez ! En effet, il n’a rien d’écologique.

Tout d’abord, commençons par sa composition si naturelle : du plastique mélangé à de l’aluminium. Un concentré de produits issus du pétrole, loin d’être écologiques ! Des éléments qui sont également nocifs pour la santé des personnes qui y sont exposées. Pour la qualité de l’air de vos collaborateurs on a vu beaucoup mieux…

Deuxièmement, arrêtons-nous quelques instants sur son processus de fabrication : un assemblage dans des industries au processus de production énergivore et un bilan carbone catastrophique dû au transport. D’une manière générale, il faudrait pouvoir garder son sapin artificiel plus de 10 ans pour qu’il émette moins de CO2 qu’un sapin naturel… or la durée moyenne de conservation est d’en moyenne 6 ans.

Dernier élément important : le sapin artificiel se recycle mal et n’est pas biodégradable !

LE SAPIN ZÉRO-DÉCHETS

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, nous avons LA solution qui mettra tout le monde d’accord ! Un sapin « upcycling » à fabriquer soi-même dont l’impact environnemental est NUL. Le plus ? Un moyen convivial pour fédérer vos équipes tout en les sensibilisant à la gestion de déchets !

Voici donc quelques idées de récupération :

  • Des palettes
  • Des vieux cartons
  • Des livres
  • Des branches

Laissez-vous porter par votre créativité avec cette activité, pour un Noël 100% éco-responsable !